mercredi 18 juillet 2018

Figures et figure de Corot - Episode 2





En déambulant parmi les cimaises de l’exposition de Marmottan, il m’a semblé intéressant de m’attarder à la « figure » de Corot et de lui donner la parole par quelques extraits significatifs de sa correspondance et de quelques propos rapportés qui expriment, une fois assemblés, une part de l’homme et du peintre.

La parole est donnée à Corot, sans commentaires, de façon sélective et non exhaustive. Elle permet à chacun d’approcher l’homme et l’artiste à la manière d’une interview sans questions auxquelles il n’aurait pas échappé s’il était encore de ce monde. L’année mentionnée indique le moment où le propos a été tenu pour permettre de situer le sujet à la façon d’un documentaire dans lequel l’intéressé répond à une question que le spectateur n’entend pas.

mardi 17 juillet 2018

Figures et figure de Corot


Episode 1
L’exposition consacrée aux « Figures » peintes par Corot est prolongée jusqu’au 22 juillet au Musée Marmottan à Paris. Elle sera également présentée à la National Gallery de Washington à partir du 9 septembre, sous la conduite cette fois de Mary Morton, conservatrice et chef du Département des peintures françaises.
Cette très belle expo montre, comme nous l’avions fait en 1996 au


mardi 5 juin 2018

Non, on ne s’ennuie pas à Port-Royal des Champs !

Port-Royal des Champs (photo GW).
Avouez-le, vous avez parfois été tenté de faire un saut à Port-Royal des Champs, mais vous n’avez jamais osé. Trop janséniste, donc ennuyeux ! Abbaye, donc trop religieux ! Une quarantaine de kilomètres de Paris, donc trop loin ! En plus, bien au-delà du périph, donc, vraiment loin ! Et pour faire quoi ? Effrayant !
Débarrassez-vous rapidement de tous ces clichés et courrez-y le weekend prochain pour une visite-promenade passionnante, dépaysante, ressourçante.

vendredi 30 mars 2018

Une petite étude de Corot atteint dix fois son estimation basse !


Identification et datation : Un ami de Corot dans son lit.

Abel Osmond dans son lit (détail). © GW


C’est un évènement qui est passé inaperçu le lundi 26 mars dernier chez Maître Aguttes (SVV Aguttes, Paris, Drouot, salle 5, n° 31). Une très belle, forte et petite étude de Corot a été adjugée dix fois au-dessus de son estimation basse, soit 71 500 €, enchère modeste il est vrai pour un Corot de cette qualité.
Sa rareté, l’intimité amicale, presque familiale, de Corot qu’elle révèle et l’émotion que portent ces quelques touches rapides de couleurs expliquent très certainement ce beau résultat. Il faut aussi ajouter une grande qualité picturale, la valeur documentaire et l’excellent état de conservation.

mardi 20 mars 2018

Call it Histoarchéométrie*

Radiographie, Fumeur de pipe, attribué à D. Teniers 
© GW


L’Histoarchéométrie est à l’Histoire de l’Art ce que l’Archéométrie représente pour l’Archéologie et la Préhistoire. C’est un ensemble de disciplines qui ont leur existence propre. C’est aussi une certaine façon d’aborder l’Histoire de l’Art en promouvant l’interdisciplinarité, des raisonnements rigoureux et des techniques destinées à fonder les affirmations sur des faits tangibles. Elles sont aujourd’hui nombreuses : radiographie, réflectographie dans l’infrarouge, fluorescence d’ultraviolets, lumière tangentielle, microscopie, spectrométrie de rayons X et tous les moyens d’étude des éléments chimiques, que Philippe Walter a regroupés en 2013 sous l’appellation «Artchimie» (Directeur de recherches au CNRS, directeur du Laboratoire d’Archéologie Moléculaire et Structurale, Université Pierre et Marie Curie, Paris).

mercredi 17 janvier 2018

Meilleurs alliés : un grand moment de théâtre !



Un évènement aura lieu ce mercredi 17 janvier à la Comédie Claude Volter avec la première bruxelloise de Meilleurs Alliés. Le spectacle a fait salle comble au Off d’Avignon (Théâtre des 3 Soleils du 7 au 30 juillet 2017) et à Paris, prolongations comprises (7 septembre – 6 janvier). L’évènement est double parce qu’il ne reste de places que pour les deux représentations supplémentaires et parce que c’est un moment de théâtre comme il y en a peu. Il m’est souvent arrivé de sortir d’un théâtre sur un petit nuage, mais cette fois il est de très grande taille.

mardi 5 décembre 2017

Jean d’Ormesson n’est plus un égaré


Wikimedia commons
Il le savait, nous le redoutions ; cette vie « épatante » s’est arrêtée dans la nuit du 4 au 5 décembre. Discrètement la pendule s’est bloquée. Monsieur Machavoine qui devait venir le lendemain à Plessis-Vaudreuil ne pourra pas relancer le mécanisme entretenu avec soin depuis un temps immémorial. Notre cher Desbois est bien en peine, comme nous tous.

vendredi 13 octobre 2017

Scènes de la misère ordinaire



9 h du matin, rue du Faubourg du Temple, Paris, 10°, lundi 6 octobre.
Un car de police s’arrête, imité par une camionnette benne. Quatre policiers souriants, dont deux femmes, et trois petits bonshommes verts déboulent sur le trottoir, encore humide de la dernière pluie de la nuit.