vendredi 18 septembre 2020

Antoine Coysevox. Le sculpteur du Grand siècle


Ce livre attendu rédigé par Alexandre Maral et Valérie Carpentier-Vanhaverbek est en souscription jusqu'au 12 novembre auprès d'Arthena, maison bien connue pour la grande qualité de toutes ses publications.

Coysevox (1640 - 1720) construit sa carrière officielle sur un solide réseau, dont les piliers sont Le Brun, Colbert et Hardouin-Mansart. Il met sa sculpture au service de Louis XIV pour des effigies qui, à Paris, Rennes ou Dijon, diffusent l’image d’un nouvel Alexandre.

mercredi 16 septembre 2020

Café de Flore



Vous rêvez depuis des années de prendre un verre au Café de Flore. C'est le moment. Pas de file, pas d'attente. 

samedi 5 septembre 2020

Trois semaines au service de réadaptation cardiaque à La Roseraie de Montfaucon changent le cours d’une vie

 

La deuxième cour-jardin, avec en son centre la nouvelle salle de sport et de gymnastique.

Un accident cardio-vasculaire bouleverse instantanément une vie. Soit vous vous effondrez, soit vous entrez, comme ce fut mon cas, en pleine conscience dans une descente dont vous ne voyez pas le fond. Heureusement, la médecine a fait d’énormes progrès et toutes les composantes de l’équipe médico-administrative du Centre Hospitalier de Brive-La-Gaillarde m’ont entouré avec compétence, humanité et prévenance.

vendredi 4 septembre 2020

Fermeture du service de réadaptation cardiaque de Montfaucon : la vie des patients est mise en danger

Le point de vue du patient, les faits, le contexte, les enjeux, la solution, mon projet


Un historien de l’art étudie le passé, mais n’est pas déconnecté du présent dans lequel il est quelquefois nécessaire de s’engager, ne fût-ce que pour témoigner, comme c’est le cas avec cet article et celui que sera publié demain (Trois semaines à La Roseraie de Montfaucon changent le cours d’une vie). La pertinence de sa recherche et de son enseignement en dépend.

Je soutiens aujourd’hui les soignants pour la grande qualité de ce service, de son personnel, pour les centaines de patients annuels et pour ma vie retrouvée, sans séquelles, plus solide « qu’avant », plus chargée de sens.
Les applaudir durant deux mois n’a aucun sens si chacun de nous ne s’engage pas à leurs côtés quand l’occasion se présente.


La fermeture d’une petite maternité bénéficie en général d’un écho national, alors que la fermeture du très réputé centre de réadaptation cardiaque La Roseraie à Montfaucon (Lot, 46) ne dépasse pas les frontières médiatiques du département. Le monde d'hier revient à  grands pas.

  • Pourtant les problèmes cardio-vasculaires constituent en France la 2e cause de mortalité et annuellement entre 400 et 500 patients font un séjour de 3 semaines à La Roseraie de Montfaucon.
  • 3 semaines de réadaptation réduisent à 5 % les risques de récidives dans les trois années (contre 36 % sans réadaptation).