mardi 3 mars 2020

Décès de Jacques-François Delyen et enterrement

Autoportrait vers l'âge de 30 ans, Nîmes, Musée des Beaux-Arts, 1714.


L'Académie Royale de Peinture et de Sculpture de Paris annonce que Le Secrétaire a notifié la mort de M. de Lyen, Peintre, Académicien, décédé à Paris le 3 de ce mois [mars 1761], âgé de 77 ans. Le Commissaire au Châtelet Jean Charles Levié précise : peu avant 20 heures.

Le Commissaire au Châtelet Jean Charles Levié s'est transporté au quatrième étage d’une maison sise cloître Saint-Germain-l’Auxerrois, dont le rez-de-chaussée est occupé par une « dame Villain ». Il y est reçu par Jeanne Goyer, veuve du compagnon peintre Pierre Jausien Sonnier, gouvernante de Delyen. Elle lui déclare le décès du peintre survenu peu de temps auparavant, ne pas lui connaître d’autres héritiers qu’une nièce, religieuse à Caen, dont on ne sait rien, et requérir sa présence pour préserver les biens et éventuels héritiers du de cujus.

Il procède ensuite, meuble par meuble à la pose de ses cachets et Scellés sur les bouts de deux bandes de papier. Levié trouve dans l’un des tiroirs d'une petite table de bois de noyer une bourse contenant sept écus de 6 livres, soit 42 livres, qu’il confie à la gouvernante pour faire face aux frais d’enterrement du lendemain, qui se montent à 49 livres et 4 sols, payés au Sieur Hervé Prette, vendeur des convois de la paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois.
R. I. P.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire