mardi 24 septembre 2019

Appelez-moi Degas


Vient de paraître

Degas raconte lui-même sa vie et son œuvre sans discours d’Histoire de l’Art, simplement à partir de propos qu’il a tenus ou écrits.

Appelez-moi Degas est le texte complet du documentaire L’Impossible Monsieur Degas écrit par Gérard de Wallens (+ les coupes + compléments), produit par Igor Barrère, réalisé par Sylvie Ros en 1996.
L’Impossible Monsieur Degas, passe encore au moins une fois par an sur les chaînes thématiques.
Découvrir l’essentiel sur Degas et son œuvre en 1 h 30 de lecture.

Une autre façon d’illustrer
Petite cerise en pâte d’amande sur le gâteau : je propose une autre façon d’illustrer un livre qui parle d’art, tout en essayant de donner envie d’aller au musée à tous ceux qui se disent : « ce n’est pas pour moi ». Si, si, les musées sont pour tout le monde, et tant pis pour Degas que cette réalité n’intéressait pas.





Appelez-moi Monsieur Degas si ça vous chante, ou faites comme tout le monde et appelez-moi Degas, sans plus.

Le ton est donné, le décor est planté. Degas (Paris, 1834-1917) se raconte au fil des pages uniquement à partir de propos qu’il a tenus, en répondant aux questions posées par Julie, à la façon d’une interview contemporaine.
Ce dialogue est le fil conducteur d’une promenade dans la vie et l’œuvre du peintre telle que lui-même pouvait la percevoir. Elles ne lui ont évidemment jamais été posées de la sorte mais permettent, en un peu moins d’une heure trente de lecture, de connaître l’essentiel de l’homme, de sa peinture et de ses célèbres sculptures.

Ce texte a été écrit en 1996 à la demande d’Igor Barrère (1931-2011). Il souhaitait faire une série de documentaires racontant la vie des peintres à partir de leurs écrits et de leurs témoignages personnels. Trop tard pour le faire avec Corot, il m’a proposé d’écrire le texte de L’Impossible Monsieur Degas dont il a assuré la production, et Sylvie Ros, la réalisation, en 1997.
Dans cette belle aventure, Jean-Laurent Cochet m’avait fait l’amitié d’être un merveilleux Degas, tel qu’on l’imagine, tel que je l’avais imaginé en écrivant.
Ce texte comprend les coupes et des compléments nouveaux.

Quelque chose de Degas, du plaisir d’écrire et de fabriquer un livre
Je dois être parvenu à dire quelque chose de Degas, puisque ce documentaire est rediffusé au moins une fois par an depuis 1997. Le texte m’a été demandé plusieurs fois, mais il a été difficile de trouver un éditeur, et j’ai rapidement abandonné cette quête du Graal. C’est pourquoi je tente cette expérience d’autoédition numérique à la demande en passant par les services proposés par Amazon.
Il est très enthousiasmant de réaliser un livre entièrement seul, comme un peintre ou un sculpteur le ferait avec une « matière » qui prend corps progressivement.
Quel plaisir aussi de goûter cette totale liberté d’édition, la possibilité d’ajouter toutes les coupes qu’impose naturellement un 52 minutes, et celle de revoir le texte pour l’augmenter et l’alléger des tournures trop écrites et pas suffisamment parlées.



Titre : Appelez-moi Degas.
Auteur : Gérard de Wallens
Dimension : Kindle et papier 12,7 x 0,7 x 20,3 cm.
Pages : 101.
Date de parution : 15/09/2019.
ISBN : 978-1080787838
ASIN (version eLivre) : B07XLXX15Z
Editeur : autoédition (chez Amazon).
Prix de la version papier : 9,99 €.
Prix de la version numérique : 5,99 €.
Traduction en anglais : parution prochaine.
English version coming soon.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire